Au 17ème siècle, les célébrités étaient autant épiées qu’elles le sont aujourd’hui, le moindre faits et gestes des grands hommes étaient rapportés dans toutes les cours d’Europe. À l’époque, la plus grande des stars et celles dont tout le monde voulait entendre parler n’était autre que le roi de France, Louis XIV. Les soucis de santé de ce dernier intéressaient tout particulièrement l’intelligentsia européenne et ils étaient, à son plus grand bonheur, très nombreux.

Louis XIV avait une santé fragile et avait eu, au cours de son long règne, plusieurs maladies, comme une sinusite maxillaire gangréneuse qui l’empêcha de manger pendant un temps en 1676. Dix ans plus tard, à 48 ans, le roi fut pris d’un nouveau mal ; une fistule. Rapidement, il ne put plus monter à cheval et était transporté au cours de ses ballades par des porteurs. La souffrance de Louis XIV fut l’un des sujets favoris de la Cour et il devint évident que cette situation ne pouvait durer.

Le traitement du roi fut l’objet d’une grande polémique. Les fistules étaient connues depuis l’Antiquité, mais l’ablation de la fistule était souvent dangereuse et pouvait mener à d’importantes hémorragies. Au bout de plusieurs mois de débat, ce fut finalement le chirurgien du roi, Charles-François Félix, qui convint Louis XIV. L’issue de l’opération était cruciale pour le chirurgien qui y mettait en péril sa carrière et sa vie. Pendant des mois, Charles-François Félix s’entraînait sur des sans-abris – leur nombre est toujours inconnu, mais certains moururent.

« La Grande Opération » se déroula dans le plus grand des secrets à Versailles le 18 novembre 1686. Elle dura trois heures et fut un véritable succès grâce à l’invention de Charles-François Félix ; le scalpel-extracteur. La réussite de l’opération se célébra dans tout le royaume et il devint, pendant un temps, la mode parmi les nobles français de se faire retirer ses fistules. Plus généralement, le succès de Charles-François Félix permit une grande revalorisation de la chirurgie en tant que science.

Si les fistules sont votre nouvelle passion

HIPPOCRATE, Des lieux dans l’homme, XIII « Des Fistules », III

LIMIERS H.P., Histoire du règne de Louis XIV, Amsterdam, 1717

JACQUES A. & JOURDAN L., Dictionnaire des Sciences médicales -Biographie médicale, Paris, 1814

PEREZ Stanis, La santé de Louis XIV : Une biohistoire du Roi-Soleil, ed. Champ Vallon, 2007

4 réflexions sur “La fistule de Louis XIV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s